ActualitésAmériqueAmérique du NordCanadaNouveau-Brunswick

Visiter Caraquet, Miscou et Lamèque au Nouveau-Brunswick et fête du Tintamarre

C’est à Caraquet pendant la fête du Tintamarre du 15 août que la première étape de notre itinéraire de road trip au Nouveau-Brunswick de 10 jours démarre. Nous sommes au nord-est de la province canadienne en territoire acadien. L’Acadie, un territoire authentique tourné vers l’océan qui garde ses traditions et qui défend sa culture et son histoire liée à la France en partie d’ailleurs. Aujourd’hui, le tiers des habitants du Nouveau-Brunswick parle français avec un accent bien prononcé et des expressions parfois cocasses. Un bon point en tout cas pour les voyageurs qui ne maîtrisent pas bien l’anglais.

caraquet road trip itineraire blog voyage

Notre rappel historique sur l’Acadie est à retrouver dans l’article complet sur notre road trip au Nouveau-Brunswick.

Avant que la fête du Tintamarre ne résonne dans toute la ville de Caraquet, nous en profitons pour nous évader aussi dans d’immenses forêts et tourbières. Nous partons aussi à la recherche de plages et blancs de sable et des côtes déchiquetées notamment des îles de Miscou et Lamèque. Une halte s’impose au passage à l’aquarium de Shippagan. Au bout de la route, un monument se dresse fièrement face à l’océan. C’est le phare de Miscou.

Caraquet Nouveau- Brunswick Canada phare soleil

Côté météo, nous avons eu une météo très changeante et surtout venteuse pendant notre séjour de 3 jours à Caraquet en août. Pas trop de chance sur ce voyage là. Un été qui aura été de toute façon bien capricieux dans tout l’est du Canada.

Nous allons maintenant te raconter notre séjour à Caraquet et sur les îles de Miscou et Lamèque pour te faire rêver et t’inspirer. Avec tous nos conseils pratiques, tu pourras toi aussi pourquoi pas venir vivre l’Acadie.

Et tout commence en vidéo !

Retrouve-nous dans ce premier vlog à Caraquet et en Acadie. Cette vidéo fait partie d’une série de 4 épisodes tournés au Nouveau-Brunswick.

Suis-nous sur YouTube

Où est Caraquet ? Au Nouveau-Brunswick !

Nous avons atteint Caraquet depuis Montréal avec une pause d’une nuit à Rivière-du-Loup où nous avons dormi dans le motel Au Vieux Fanal.Après 5 heures de route depuis Rivière-du-Loup par le nord à travers des paysages de toute beauté entre forêts, mer et rivières, nous atteignons le village de Caraquet, un village tranquille de bord de mer.

Les repères en bleu présents sur cette carte interactive indiquent les différentes étapes de notre road trip au Nouveau-Brunswick. En rouge, il s’agit des activités et hébergements liés aux étapes.

Ce billet de blog fait partie d’une série d’articles liés entre-eux. Tu peux retrouver ici toutes les autres étapes de notre itinéraire de road trip au Nouveau-Brunswick.

Au fait, nous c’est Franck et Richard. Nous sommes blogueurs voyageurs et explorons le monde en partageant nos récits inspirants, itinéraires, city guides, conseils pratiques et bons plans alternatifs avec vous depuis 2008 sur OneDayOneTravel. En savoir plus

Visiter Caraquet, Miscou et Lamèque au Nouveau-Brunswick

1. Visiter Caraquet pendant la fête du Tintamarre

Le village acadien de Caraquet en lui-même n’est pas très grand. Une rue principale, quelques perpendiculaires et une marina pour aller boire un verre. Un bon point de chute très sympa pour une première étape de ce road trip.

Caraquet Nouveau Brunswick Canada Franck
Caraquet Nouveau Brunswick Franck rue

Caraquet est très tranquille, sauf le 15 août, jour de la fête acadienne, surtout entre 17h55 et 18h55 lorsque tous les habitants se réunissent dans la soirée près de l’église pour fêter l’événement et la fierté d’être acadien. Une bonne occasion de rencontrer les locaux et de partager de bons moments avec eux ! La fête du Tintamarre clôture dans le même temps le Festival Acadien qui dure quant à lui depuis 15 jours.

tintamarre Nouveau-Brunswick Canada fête
tintamarre Nouveau-Brunswick Canada chapeau

La population défile aujourd’hui dans la rue principale de Caraquet en faisant le plus de bruit possible. C’est toute la particularité de cette fête du Tintamarre, une fête de la fierté qui doit être la plus bruyante possible. Des milliers d’acadiens sont habillés avec les 3 couleurs qui composent le drapeau acadien : bleu, blanc et rouge. Les maisons de la région sont elles-aussi décorées aux 3 couleurs acadiennes. Pour ta culture, la seule différence entre le drapeau français et le drapeau acadien est l’étoile de Marie en plus.

Spécialité gourmande de la fête de l’Acadie servie au Grains de Folie à Caraquet.

Pas de chance pour nous et les acadiens cette année. Le temps se gâte dès l’ouverture des festivités à 17h55. Du coup, on se retranche tous dans l’église de Caraquet pour la cérémonie officielle d’ouverture.

Le temps finit par se lever et heureusement. Afin d’associer les 150 ans du Canada et la fête du Tintamarre, 10 marionnettes géantes à l’image des 10 provinces canadiennes appelées escogriffes ont été créées pour l’occasion. Elles font cette année parties de la fête et du défilé de rue. Whaou ! Quel spectacle !

Une belle journée de réjouissance collective, comme on dit ici.

La fête du Tintamarre peut commencer à Caraquet. Les escogriffes démarrent leur défilé avec la population acadienne. Tout est permis côté bruit et déguisements. Tous les participants sont à fond dans la fête et particulièrement certains personnages. Richard n’a pas pu s’empêcher de courir à la chasse aux selfies avec certains d’entre-eux.

Une fois le défilé terminé, place à encore plus de convivialité. Nous nous dirigeons vers les food trucks. On choisit celui qui propose de la poutine bien sûr ! Alors que l’orage gronde au loin, nous profitons de notre pique-nique acadien au son d’un concert de musique locale. C’est la clôture du 55e festival acadien de Caraquet. La météo aura raison de nous avec l’arrivée de la pluie qui sonnera la fin de la soirée. Mais quelle inoubliable journée de fête ! Un événement à vivre une fois dans sa vie !

Caraquet Nouveau Brunswick Canada décoration

Nous avons partagé ces bons moments avec nos amis blogueurs Elisa et Max de Bestjobers qui vivent leur 2ième voyage au Nouveau-Brunswick et le couple de blogueurs Audrey et Mickaël de Refuse to Hibernate qui découvre comme nous Caraquet et la province canadienne du Nouveau-Brunswick. On te conseille d’aller aussi faire un tour sur leurs articles liés à la destination. Ça pourra te donner d’autres idées et d’autres regards sur la destination.

2. Quoi voir sur les îles de Miscou et Lamèque près de Caraquet ?

La visite immanquable de la péninsule acadienne est le phare de Miscou. Situé au bout de l’île de Miscou, la route pour y arriver depuis Caraquet mérite un road trip d’une journée.

2.1. L’aquarium de Shippagan

On vous conseille de passer d’abord par Shippagan qui est la capitale de la pêche commerciale au Nouveau-Brunswick. La ville portuaire possède l’aquarium et le centre-marin du Nouveau-Brunswick. Nous y avons jeté un coup d’œil. Depuis 1982, le centre-marin permet dès le début de la visite, de mieux comprendre grâce à des écrans interactifs la relation entre l’homme, la pêche et la mer au travers le temps dans la province. On comprend alors mieux l’écosystème marin de la province mais on « embarque » aussi dans l’univers des travailleurs de la mer.

Immergés dans le monde maritime, nous arrivons ensuite à une deuxième partie proposant 31 aquariums de 2000 à 24000 litres. Autant dire qu’une multitude d’espèces de poissons est présentée.

Ces deux là sont particulièrement mignons, tu ne trouves pas ?

Caraquet Nouveau Brunswick Canada aquarium raie

Nous passons ensuite à l’extérieur pour voir les fameux homards dont le homard bleu, l’emblème du Nouveau-Brunswick. Impressionnant la bête ! Les mains de Richard ont résisté 

Caraquet Nouveau-Brunswick homard bleu

Ne rate pas non plus l’aquarium à l’entrée du site, celui qui est sur la gauche du guichet. Tu pourras y voir des homards rouge, bleu et même un bicolore ! Des spécimens très rares rapportés par les chanceux pêcheurs eux-mêmes.

1 homard sur 2 millions est bleu. Il faut donc avoir beaucoup de chance pour en voir un.

Nous terminerons proche du bassin avec 4 phoques communs qui vivent ici toute l’année, dehors avec un bassin de 114 000 litres à leur disposition. Un beau moment pour les petits et pour les grands surtout à 11h et 16h au moment des repas et un avant-goût pour nous avant d’aller rencontrer des centaines de phoques dans le parc de Kouchibouguac. (étape 2)

  • Bon à savoir : Ouvert de début juin à fin septembre.
  • Autres informations (tarifs, horaires, etc.) sur leur site internet.

Juste à côté de l’aquarium, tu ne pourras pas rater le phare de Shippagan, idéalement aménagé pour faire quelques photos souvenirs.

Rejoins-nous sur Instagram

Une balade de 2 km en bord de mer a aussi été aménagée à proximité directe du phare et de l’aquarium.

Caraquet Nouveau Brunswick Canada phare coloré

2.2. Quoi voir à proximité de Caraquet ? L’île de Lamèque

Nous empruntons depuis l’aquarium de Shippagan un pont pour accéder à l’île pittoresque de Lamèque bordée d’un côté par le Saint-Laurent et de l’autre par la baie des Chaleurs.

Côté paysages, ce sont les plages sauvages de sable et les tourbières qui prédominent. De quoi s’organiser de belles balades en pleine Nature.

Côté patrimoine, c’est l’église Sainte-Cécile dans le village de Petite-Rivière-de-l’Île qu’il ne faut pas rater. Ses peintures intérieures sont uniques au monde. Décorées en seulement quelques jours par des locaux, l’église a pris le nom d’ « église bonbon ». Pas besoin de se demander longtemps pourquoi lorsqu’on aperçoit les murs et le plafond de l’édifice religieux. La visite est courte mais elle vaut le coup.

  • Bon plan : Demande à accéder à l’étage pour dominer le chef-d’œuvre.

2.3. Que visiter près de Caraquet ? L’île de Miscou et son phare emblématique

Nous poursuivons notre route vers l’île de Miscou en empruntant à nouveau un pont. Avant de poursuivre, une pause déjeuner s’impose. Gare-toi tout de suite à droite en quittant le pont. Une bonne adresse t’attend.

Les locaux nous ont en effet tous conseillé d’aller déjeuner à la Terrasse à Steve. C’est ce qu’on a fait. Ici on déguste du homard très frais sous toutes ses formes. Apparemment, l’adresse est une institution. De nombreux voyageurs inscrivent même une trace de leur passage dans l’établissement sur les murs. Ça donne un côté très convivial à cette adresse typique incontournable.

Nous y dégustons une excellente et copieuse assiette de crevettes avant de nous faire encore plus plaisir avec un sandwich au homard pour Richard et des brochettes de homard pour Franck. Un pur délice !

  • Adresse de la Terrasse à Steve : 9650 New Brunswick 113, Miscou

C’est le ventre plein que nous poursuivons notre périple sur l’île de Miscou. Miscou, une île où plages sauvages de sable rose parfois côtoient de grandes étendues de tourbières qui prennent une couleur rouge-orangée à l’automne.

Il n’y a qu’une route principale sur l’île de Miscou. Aucune chance de se perdre. Rien ne t’empêche de la quitter de temps à autre pour te perdre un peu notamment en empruntant le Chemin Wilson Point. Au bout, un banc de sable idéal pour une randonnée du bout du monde ou juste une pause pique-nique sur la plage. Le site est sauvage et ne possède aucun service.

Ne rate pas non plus en route la passerelle aménagée qui permet une belle petite balade dans la tourbière. L’occasion de voir en pleine nature quelques plantes carnivores. Ce n’est pas tous les jours qu’on en croise en pleine Nature ! On en recroisera lors de notre prochaine étape dans une immense tourbière à Kouchibouguac.

L’accès est gratuit et facile depuis la route et il y a même un petit parking aménagé. La passerelle se situe en pleine Nature à quelques kilomètres du phare de Miscou.

Avant de rejoindre le phare, nous passons près du lac Frye. Un arrêt qui invite à découvrir un superbe panorama sur la côte sauvage de l’île de Miscou. Nous rejoignons ensuite la côte déchiquetée de ce côté de l’île.

Le clou du spectacle est le phare de Miscou datant de 1856.

Nous sommes arrivés un peu tôt sur place. Si tu as le temps de veiller jusqu’au coucher du soleil, sache que tu ne le regretteras pas. Le spectacle est encore plus beau.

  • Le café du gardien (The Light Keeper’s Café) situé sur la gauche du phare propose de très bons cafés et de quoi te restaurer. On te le conseille pour boire un verre ou si tu as un creux.

3. Où dormir à Caraquet ?

Si tu cherches à remonter le temps dans un hôtel typique de la province acadienne, on te conseille l’hôtel Paulin. Le bâtiment est une demeure historique de Caraquet situé sur l’axe principal et à quelques centaines de mètres de la fête du Tintamarre où on peut du coup se rendre à pied.

L’hôtel est classique de style victorien. On le voit très bien depuis l’extérieur mais aussi une fois que l’on est à l’intérieur. L’impression que rien n’a bougé depuis 1891, date de construction du bâtiment. On apprécie ou pas. On a trouvé la décoration des chambres et de l’hôtel très chargée et l’accueil du propriétaire assez froid. Nous n’avons jamais eu l’occasion de croiser sa femme Karen dont on nous a pourtant vanté ses talents de cuisinière.

Opte plutôt pour les chambres du haut si tu veux profiter de la vue sur la baie des Chaleurs et évitez d’entendre trop les pas des voisins. La vue sur le parking depuis notre chambre n’était pas la plus romantique de l’établissement. La taille de la chambre était un peu juste. Rien pour poser sa valise. Sinon, côté propreté, rien à redire. Dommage juste de se retrouver à prendre sa douche dans un bloc préformé semblable à celui d’un motel.

Le petit-déjeuner est quant à lui classique et est à confirmer la veille. Il est servi à table dans la salle du restaurant.

Sinon, tu peux aller à la boulangerie et épicerie fine de Caraquet Grains de Folie situé à deux pas. Excellent petit-déjeuner à déguster à l’intérieur ou en terrasse pour profiter de la vie acadienne de Caraquet.

Pour faire une balade sur la plage au coucher du soleil, c’est facile et à 5 minutes à pied depuis l’hôtel Paulin.

En conclusion sur cette étape à Caraquet,

Cette première étape de road trip au Nouveau-Brunswick nous a mené à Caraquet et en plus le 15 août. Une excellente occasion de démarrer la découverte de la province canadienne et de communier avec les locaux qui défendent haut et fort la langue française lors de la fête du Tintamarre. Nous nous rendrons en fin de voyage dans le village historique de Kings Landing près de Fredericton pour mieux comprendre le côté anglais.

Depuis le village de Caraquet qui est un village de pêcheurs à l’image de la péninsule acadienne, on peut partir en road trip dans les alentours à la journée. On a vraiment adoré la Nature sauvage des îles de Miscou et de Lamèque entre plages, marais et tourbières. Et bien sûr, le phare de Miscou pour couronner le tout !

Rejoins-nous sur Instagram

Notre road trip se poursuit maintenant plus au sud dans le parc de Kouchibouguac. Mais ceci est une autre histoire à retrouver très prochainement sur notre blog voyage. Ce voyage au Nouveau-Brunswick fait partie d’un voyage d’1 mois au Canada entre la visite de Montréal et un road trip dans les Laurentides.

Tu peux nous rejoindre sur les réseaux sociaux Twitter, Facebook et Instagram où nous partageons nos voyages en direct. En vidéo, c’est aussi sur YouTube. Pour ne rien perdre de notre actualité, inscris-toi à notre newsletter. Et si tu as des questions relatives à ce billet de blog voyage, on se retrouve ci-dessous dans la barre de commentaires et aussi sur notre forum Facebook.

Ce road trip est le fruit d’une opération avec Tourisme Nouveau-Brunswick et Destination Canada. Ceci n’affecte aucunement notre liberté d’expression, notre honnêteté et sincérité dans nos récits, conseils et avis.

Tags

Franck et Richard

Nous sommes Franck et Richard, les auteurs de ce blog voyage. Nous voyageons autour du monde et partageons ici nos expériences de voyageurs indépendants. Préparez vos vacances et évadez-vous toute l'année avec nos carnets de voyages, conseils aux voyageurs et vidéos de voyages. Explorez le monde avec nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page