ActualitésAsiePhilippines

Siargao aux Philippines : Guide et récit de voyage avec conseils et visites

L’île de Siargao est connue pour être la capitale du surf aux Philippines, mais pas besoin d’être forcément un surfeur pour profiter de la beauté des paysages et des attractions naturelles de l’île. Une île épargnée du tourisme de masse et à l’atmosphère détendue. Ici, pas de stress. Côté excursions à Siargao, il y a de quoi faire : des lagons de rêve, des bancs de sable et des mangroves, des îlots paradisiaques au large et des piscines naturelles. Et s’il te vient l’idée de t’initier ou de te perfectionner au surf, tu pourras toujours le faire via l’un des 3 types d’hébergements que nous avons testé. Et on va te montrer qu’il y en a pour tous les budgets côté hébergements, du bungalow avec ventilateur au cottage avec climatisation. On a même dormi dans une villa avec piscine face à l’océan Pacifique, rien que ça !

Siargao blog voyage Philippines ile

Siargao, une île Nature à explorer à pied, en scooter, en bateau, et dans l’eau !

Peu importe combien de jours tu as prévu de rester à Siargao, ce ne sera pas suffisant. Un séjour entre 5 à 7 jours nous paraît idéal. En effet, tu vas tomber amoureux de l’île et de ses habitants.

Ce billet de blog voyage fait partie de notre itinéraire de voyage aux Philippines. Avant Siargao, nous avons visité Manille. Après Siargao, nous explorerons Bohol et PanglaoNegros et Palawan avec El Nido et Coron.

Plan de cet article de notre blog voyage :

Au fait, nous c’est Franck et Richard. Nous sommes blogueurs voyageurs et explorons le monde en partageant nos récits inspirants, itinéraires, city guides, conseils pratiques et bons plans alternatifs avec vous depuis 2008 sur OneDayOneTravel. En savoir plus

Siargao aux Philippines : 1 semaine de rêve sur une île paradisiaque

1. Siargao en vidéo

Envie d’en voir plus sur les excursions et les hébergements proposés à Siargao ? On t’embarque avec nous dans cette vidéo tournée en format vlog. C’est d’ailleurs le 2ème épisode de notre série de voyage aux Philippines.

Suis-nous sur YouTube

À cause du mauvais temps et d’un vent tempétueux, nous n’avons pas pu faire de surf pendant notre séjour à Siargao. C’est aussi pour cela qu’on ne voit pas de surfeurs sur notre vidéo  Et pourtant, on les a chercher ! Et nous n’y étions pas pendant le festival de surf, qui a lieu tous les ans en septembre.

2. Comment se rendre à Siargao ? Comment se déplacer sur l’île ? Quand venir à Siargao ?

2.1. Comment venir à Siargao ?

Nous avons 800 kilomètres à parcourir en avion depuis Manille pour atteindre le sud-est des Philippines et arriver sur l’île de Siargao. Nous nous envolons d’abord pour Cebu où se situe l’aéroport central des Philippines avec la compagnie Cebu Pacific Airways. Le vol dure 1h25. C’est un second vol d’1 heure avec la même compagnie aérienne qui nous mènera sur l’île de Siargao.

Vol avion siargao ile Philippines

Une fois arrivé, c’est facile de trouver un transport (des tricycles) pour General Luna, principal spot des voyageurs et des surfeurs. C’est un village resté authentique avec son petit port et son ponton d’où l’on part pour le Island Hopping, le tour en bateau sur 3 îlots paradisiaques dont on reparle plus bas, son minuscule marché aux poissons, quelques boutiques pour les besoins du quotidien et ses plages sauvages. Seule la rue principale est asphaltée. En cas de pluie, prévoir de marcher en tongs dans la boue ou en tout cas en zigzagant entre les flaques.

Siargao blog voyage plage sunset

On te conseille dans la mesure du possible de réserver ton transfert directement avec l’hôtel.

Il y a souvent la possibilité de demander un transfert pour rejoindre son hébergement. On ne dit pas cela à chaque fois qu’on débarque sur une île mais c’est qu’il y a 40 minutes de voiture à faire donc mieux vaut prévoir. Une route qui donne au passage un bon aperçu de la vie sur cette île mais qui sera un peu plus longue en tricycle 

L’île de Siargao est encore épargnée du tourisme de masse car il faut deux avions pour l’atteindre depuis Manille. Mais une nouvelle ligne directe Manille – Siargao risque de voir le jour fin 2017. Siargao gardera-t-elle encore longtemps son charme d’île du bout du monde ?

2.2. Comment se déplacer sur l’île ?

La plupart des voyageurs logent à General Luna, le village le plus animé de l’île. Le scooter reste le meilleur moyen pour se déplacer sur l’île à moins que tu aimes marcher mais les températures souvent caniculaires limitent le nombre de kilomètres. Et puis, avec un surf, la marche n’est pas le mode de transport le plus approprié.

Siargao blog voyage palmiers

Si tu réserves les excursions via ton hébergement par exemple, tu pourrais même profiter du confort d’un minivan pour les trajets y compris depuis l’aéroport.

2.3. Quand venir en voyage à Siargao ?

Bon à savoir : Nous sommes en février et la saison des pluies bat son plein. L’île peut être atteinte aussi par des typhons.

Piscine naturelle Philippines blog voyage
  • Sur Siargao, la très haute saison touristique est en septembre et octobreà cause du concours international de surf qui a lieu tous les ans sur l’île des Philippines.
  • En juillet et août, il y fait trop chaud.
  • De novembre à fin février, c’est la saison des pluies.
  • La meilleure période pour venir visiter Siargao est de mars à juin. Le temps est plus clément à cette période de l’année.

2.4. Et côté argent à Siargao ?

Il y a un seul et unique guichet de retrait ATM et il est à Dapa Siargao. Ce n’est donc pas à General Luna que tu pourras retirer. En plus, le distributeur ne serait pas toujours en état de marche. Mieux vaut donc prévoir des espèces avec soi pour tout le séjour. On te rassure, tu peux payer beaucoup d’hébergements en carte bancaire.

3. Que voir, Quoi faire à Siargao ?

C’est une île facile à explorer en scooter. Il est agréable de s’y perdre et de traverser les palmeraies, de s’arrêter dans les petits villages où les locaux vous accueillent avec des « Hello Mister » ou encore de s’arrêter sur l’une des nombreuses plages désertes de Siargao.

Siargao ile de rêve plage Richard

Il y a quand même quelques activités incontournables à faire à Siargao.

3.1. Surfer à Siargao

Ce sont les surfeurs qui ont fait la renommée de l’île de Siargao. Comme souvent, ce sont eux qui, sans le vouloir vraiment à la base, ouvrent la voix au tourisme sur ce genre d’île comme pour Koh Tao en Thaïlande ou encore pour Bali.

Au départ, seuls quelques hébergements pour les voyageurs en sacs-à-dos se sont implanté sur l’île. Au fil des ans, le marché touristique s’est ouvert à d’autres types de voyageurs. Après quelques dizaines d’années de fréquentation, quelques villas ont commencé à pousser. Il commence à y avoir en ce début 2017 une offre intéressante de logements hauts de gamme à Siargao. L’île connait actuellement une évolution mesurée car son développement reste à taille humaine.

On ne se marche pas dessus à Siargao.

Siargao blog voyage ponton Philippines

Et le nombre d’avions pour atteindre l’île est forcément un frein au développement, et c’est tant mieux. Siargao a su ainsi garder toute son authenticité. Pour preuve, à General Luna, le nombre de superettes, bars et restaurants se compte encore sur les doigts d’une main en ce mois de février.

Tous ces spots de surf sont finalement autant de bonnes excuses pour aller explorer l’île de Siargao.

3.2. Excursion d’1 journée à « Island Hopping »

Juste en face de General Luna, au large des côtes de l’île de Siargao, 3 îlots spectaculaires sont à visiter en 1 journée. C’est ce qu’on appelle le «Island Hopping». On navigue d’île en île avec une pause sur chacune d’entre-elles : Naked Island, l’île de Daku et l’île Guyam.

Siargao island hopping iles de rêve

Deux façons de profiter de cette excursion à la journée.

  • Via ton resort. 900 pesos/pers. L’hébergement où nous séjournons propose la journée complète avec déjeuner inclus sous forme d’un barbecue sur l’île de Daku. Boissons, nourriture, matériel de snorkeling inclus. Guide sympa et nourriture fantastique.
  • Via le bateau d’un local que tu trouveras près du ponton du village de General Luna et du petit marché aux poissons. On te proposera forcément d’embarquer pour l’excursion « Island Hopping ». Tu privatises ainsi le bateau pour 1500 pesos, option que nous avons choisie. Plutôt cool car tu vas à ton propre rythme. Par contre, le déjeuner n’est pas inclus donc pense à prendre avec toi boissons, nourriture et ton matériel de snorkeling.

Notre premier arrêt : Naked Island.

Siargao naked island Philippines Siargao

Cet îlot paradisiaque est en fait un banc de sable de 100 mètres de long à peine entouré par des eaux cristallines turquoises. Aucune végétation ici, même pas un cocotier, et donc pas d’ombre. Pense à te protéger du soleil souvent brûlant aux Philippines.

Deuxième arrêt : l’île de Daku.

Cette île paradisiaque est peuplée de quelques 300 âmes. Ici, on vit grâce à la pêche et à l’accueil des touristes qui viennent pour l’immense majorité d’entre-eux déjeuner sur cette île de rêve.

Siargao Philippines blog voyage OneDayOneTravel

C’est un endroit magnifique avec sa plage principale et ses innombrables cocotiers. La visite de l’île de rêve se limite pour la plupart des voyageurs à cela. Nous avons décidé d’en voir un peu plus et sommes partis en exploration à la rencontre des locaux. Il ne faut pas marcher très longtemps, à peine 2 minutes, pour tomber sur le petit village de pêcheurs qui vivent toute l’année sur l’île.

Il y a même une petite école. On y rencontre des jeunes enfants qui jouent au ballon pendant que leurs aînés réparent les bateaux endommagés.

Tout le monde vit ici avec le soleil et le sourire.

Si tu craques vraiment pour cette île de rêve, tu peux aussi y passer la nuit. En effet, il y a des cabanes en bord de mer. Des cabanes très rustiques sans eau ni électricité que l’on aperçoit dans la vidéo et sur cette photo dès que l’on arrive sur le site en bateau.

Siargao blog voyage Daku plage

Garde bien à l’esprit qu’il n’y a pas d’électricité sur l’île. Pour plus de confort, c’est sur Siargao qu’il faut poser ses sacs-à-dos.

  • Afin de préserver la propreté de l’îlot, on te demande 50 pesos/personne lors de ton arrivée sur l’île.
  • Si tu souhaites déjeuner à l’ombre de l’une des cabanes ouvertes de l’île, prévois 150 pesos pour profiter d’un abri.

Troisième et dernier arrêt : l’île Guyam.

L’île Guyam est un tout petit plus grande que Naked Island. Inhabitée, elle ressemble à une de ces minuscules îles des Maldives.

Siargao Guyam island Philippines

C’est l’endroit idéal pour prendre des clichés de rêve. Le décor de carte postale idyllique d’une île tropicale avec sa plage de sable blanc, son eau turquoise, ses quelques dizaines de cocotiers. Tout est là !

  • Afin de préserver la propreté de l’îlot, on te demande 20 pesos/personne lors de ton arrivée sur l’île.

3.3. Excursion d’une journée au lagon de Sugba

Pour atteindre Sugba Lagoon, nous accédons d’abord au village de Carmen en minivan depuis le village de General Luna en 1 heure de route environ. Nous enchaînons ensuite avec 45 minutes de bateau. Une excursion organisée par notre hébergement. Pour atteindre la lagune, on navigue d’abord au travers des mangroves. Il s’agit de la plus grande réserve de mangroves des Philippines et la deuxième plus grande d’Asie-du-Sud-Est. Puis on se faufile entre de minuscules îlots qui font rêver plus les uns que les autres. On profite de vues à couper le souffle tout au long du trajet.

Siargao Mangroves Philippines

Au bout de la traversée, nous débarquons sur une plateforme en bois de 2 étages construite au milieu de la lagune. Depuis là haut, on a une vue panoramique exceptionnelle sur le site.

sugba lagoon siargao Richard Philippines

On peut plonger dans les eaux cristallines ou encore partir explorer la lagune en paddle. Pas de vagues ici. On est totalement protégé des vents et courants marins de l’océan pacifique. Lorsque c’est la saison, deux espèces de méduses inoffensives prennent possession des lieux. Un vrai spectacle parait-il.

Sugba lagoon Richard Philippines

Attention tout de même à une troisième espèce de méduse beaucoup plus rare et beaucoup moins sympathique, nous a-t-on expliqué avant d’embarquer au centre de protection du site. Des poissons pierre ont aussi élu domicile ici. Mais pas de panique, tout se passe toujours très bien.

Sugba lagon Philippines ananas

Si tu te poses la question de la biodiversité des fonds-marins, oui, on voit quelques coraux et quelques poissons avec un simple masque et un tuba. Mais sinon ce qui frappe c’est la couleur turquoise de l’eau et la beauté du site. En effet, il y a des années de ça, comme sur beaucoup de sites en Asie-du-Sud-Est, les fonds ont été bombés et il ne reste maintenant quasi plus de coraux. Et avec l’attitude de certains touristes, ça n’arrange malheureusement rien.

Sugba lagon Siargao Philippines Franck

Une journée de rêve (8h-17h) dans le Sugba Lagoon coûte 2000 pesos/personne si tu passes comme nous par le Kermit resort. Le prix inclut tous les transports, le déjeuner et même les boissons alcoolisées. On recommande !

3.4. Se baigner dans une piscine naturelle de Magpupungko à Siargao

A 34km de General Luna en partant vers le nord, on tombe sur d’étranges formations rocheuses formant une piscine naturelle accessible uniquement à marée basse. On a l’impression d’être dans une piscine à débordement. Une fois arrivé sur le site, pars vers la gauche en faisant attention à ne pas glisser. Au bout de la plage, tu tomberas sur une cavité profonde où tous les voyageurs et les locaux viennent faire un petit plouf dans une eau verte turquoise.

piscine naturelle de Magpupungko à Siargao

Cette singularité naturelle se trouve juste après Pilar, un village construit sur pilotis au-dessus de la mangrove. Un village qui n’est pas sans nous rappeler les villages Bajau de l’île paradisiaque de Sulawesi. Si tu viens en scooter, tu mettras environ 45 minutes pour atteindre ce site spectaculaire. Prévois 20 pesos pour garer ton scooter et 50 pesos/personne pour accéder à la plage.

piscine naturelle Magpupungko Siargao Richard

Nous avons loué un scooter dans notre resort pour 350 pesos la demie-journée pour 2 pour accéder au site. 1 journée de scooter coûte entre 400 et 450 pesos. Il y a en fait différents modèles proposés sur place.

3.5. Autre excursion populaire à Siargao : Bucas Grande

Une autre excursion populaire est d’aller à Bucas Grande pour voir les grottes de Sohoton. Beaucoup de visiteurs comparent la beauté de Bucas Grande avec l’archipel de Palawan. On peut louer sur place un kayak et explorer la réserve marine. Mais attention, Bucas Grande est loin de General Luna et donc difficilement accessible par ses propres moyens. C’est pour cela que nous ne nous y sommes pas rendus. Et encore une fois, la météo ne nous a pas aidée.

4. Où dormir à Siargao ?

À Siargao, on trouve tous les types d’hébergements, pour les backpackers ou les voyageurs plus aisés.

La majorité des voyageurs trouvent leur petit nid douillet aux alentours de General Luna, dans et aux abords du village ou au bord de la mer. Les surfeurs mais aussi des voyageurs indépendants et des familles aiment dormir au Kermit Surf & Dive Eco Camp ou vers le fameux spot de surfeurs, le « Cloud 9 ». Il existe d’autres hébergements plus haut de gamme comme le LUX que nous avons testé.

4.1. Notre bon plan hébergement à Siargao pour les voyageurs en sac-à-dos : le Kermit Surf & Dive Eco Camp

L’italo-suisse Gianni, ancien biologiste des fonds marins qui est tombé amoureux des Philippines et de Siargao en particulier, et Rose ont ouvert le Kermit Surf and Dive Camp en 2007.

Kermit Siargao

Tout a commencé avec un unique cottage et un restaurant résolument italien. Les pizzas ont vite fait la réputation de l’établissement. On te conseille d’ailleurs de tester celle avec ananas et jambon de parme. Un délice. Ici, on ne déguste de toute façon que des produits importés directement d’Italie. En 10 ans, ils ont réussi à construire une dizaine de cottages et bungalows de style natif tous bien entretenus, dans un jardin tropical joliment aménagé. Ils sont devenus très populaires sur l’île de Siargao. Situé en plus à seulement 5 minutes à pied de la plage de General Luna, l’établissement est très bien situé.

Il y a différents types de bungalows au Kermit Surf and Dive Camp. Nous avons passé 4 jours dans le bungalow C1 à 1250 pesos la nuit + 12% de taxes.

Un bungalow pour 2 personnes assez spacieux avec un grand lit double, une salle de bain très simple mais fonctionnelle avec douche et eau chaude, et un ventilateur pour se rafraîchir. A l’extérieur, on profite d’une jolie petite terrasse en bois. C’est le premier bungalow sur lequel on tombe lorsqu’on accède au resort.

4.2. Notre bon plan hébergement à Siargao pour les voyageurs au budget moyen : le Kermit Surf & Dive Eco Camp

Toujours au Kermit Surf & Dive Eco Camp, nous avons ensuite dormi dans le bungalow B2 à 1800 pesos la nuit pour 2 personnes + 12% de taxes. Le prix des hébergements s’entend petit-déjeuner inclus. Il s’agit d’un véritable cottage avec un lit double, climatisation, petite salon de repos et une grande salle de bain avec eau chaude là encore. A l’extérieur, on profite d’une terrasse plongée dans une nature luxuriante qui protège des regards indiscrets. Juste en face, le restaurant.

On appréciera la salle de bain.

On peut aussi louer son scooter sur place, prendre des cours de surf avec un instructeur, partir en expédition pour découvrir les spots incontournables de l’île, participer à des séances de yoga ou encore se faire masser. Mention spéciale à l’espace Chill Out réservé aux résidents.
Tous les prix sont disponibles sur le site internet du Kermit Surf and Dive Camp.

kermit resort siargao
  • Coordonnées :
    Purok 5, General Luna, Siargao Island
    Tél : 0917 655 0548

4.3. Notre bon plan hébergement plus haut de gamme à Siargao : Le LUX Resort

Depuis 2015, ce resort de luxe propose 5 sublimes chambres qu’on n’a plus envie de quitter une fois le seuil de la chambre passée. Ryan et Sarah (professeur de yoga) gèrent cet établissement dirigé par la même équipe que le Kermit Surf and Dive Camp. Situé sur la route qui va de General Luna en direction du spot renommé de surf le « Cloud 9 », la villa est nichée dans un écrin de verdure face à l’océan Pacifique avec ses palmiers et plantes luxuriantes pour embellir le tout. C’est juste splendide. On n’oubliait la piscine L’équipe qui gère la villa est en plus très sympathique et toujours aux petits soins pour ses invités.

villa lux siargao Philippines Blog Voyage

La piscine qui fait face à la mer est somptueuse et invite à la détente. La villa peut être privatisée pour 10 à 12 personnes, idéal si tu viens en famille ou entre amis. Tu peux aussi comme nous réserver une seule chambre.

LUX, calme et volupté

Il y a 3 catégories de chambres.

  • La Master Suite de 90 m2 située à l’étage : 6500 pesos la nuit. C’est notre chambre pour la nuit. Enorme chambre climatisée décorée dans le style des villas balinaises (lien vers notre article « Bali chic ») avec lit king size et grande TV à écran plat. La salle de bain est mi-intérieur et mi-extérieur avec douche et bain à remou.
  • 2 chambres de type Luxury plus petites en rez-de-chaussée : 4200 pesos la nuit.
  • 2 chambres supérieures de taille intermédiaire en étage et qui donnent juste en face de la piscine : 4600 pesos la nuit.
  • Si tu veux tout privatiser, il faudra débourser 24000 pesos la nuit. Tarif très intéressant lorsqu’on voyage à plusieurs.
  • Tous les prix s’entendent petit-déjeuner compris.

Tout comme au Kermit, des excursions et des tours en bateau privé peuvent être organisés. Massages, leçons de surf, et même bientôt un spa (prévu pour fin 2017) sont proposés aux résidents. Un excellent restaurant installé en bord de mer et uniquement réservé aux résidents de la villa LUX est à tester. On y déguste des plats philippins à base de poulet ou de poisson frais autour de 380 pesos l’assiette. On peut aussi déguster un barbecue au bord de la piscine. L’équipe de la villa s’occupe de tout !

LUX, le bonheur et le luxe à l’état pur.

  • Plus d’informations sur la page Facebook de LUX.
  • Adresse : Catangnan, Cloud 9, General Luna, Siargao
    Tél : 0917 620 5643

5. Où manger, où sortir et où boire un verre à Siargao ?

Pour déjeuner ou dîner, le restaurant du Kermit est incontournable.

Siargao Kermit pizza

Nous avons aussi dîner un soir au Kawayan, un restaurant réputé pour ses plateaux de fruits de mer. Tenu par un français, le propriétaire va d’ailleurs ouvrir en 2017 une boulangerie très attendue sur l’île.

Siargao, c’est loin de ressembler à Bali. La nuit, c’est pourtant très sympa aussi.

  • Le plus célèbre lieu pour sortir est le Jungle Disco ouvert du mardi au vendredi.
  • Nine Bar est aussi un bar populaire avec des soirées animées.
  • Les philippins adorent le karaoké. Tu peux les rejoindre au Karaoke Boulevard.

Conclusion sur notre séjour à Siargao et suite du voyage aux Philippines

Nous avons passé 1 mois de voyage aux Philippines en février dernier. Lors de la préparation de ce voyage, il a fallu choisir quelles îles visiter aux Philippines. On n’a pas hésité un seul instant quant à l’île de Siargao, une île authentique encore épargnée du tourisme de masse. C’est ce qu’on cherchait après Manille, et on l’a trouvé.

Siargao cocktail

Et on doit t’avouer que pour une fois, on s’est gardé quelques petites plages secrètes. Tu les trouveras sûrement si tu cherches à te perdre un peu en scooter et à pied dans les environs de General Luna. C’est l’île des surfeurs certes, mais pas seulement comme tu l’as vu. Nous n’avons pas regretté notre choix malgré le mauvais temps contre lequel il a fallu lutter.

Siargao aux Philippines, une île de rêve qu’on recommande pour tous les voyageurs en quête de Nature et d’authenticité.

L’étape suivante nous mène sur l’île verte, l’île de Bohol.

Tous nos articles de blog sur les Philippines

Bohol Loboc Chocolate Hills Franck Richard

Tu peux nous rejoindre sur les réseaux sociaux Twitter, Facebook et Instagram où nous partageons nos voyages en direct. En vidéo, c’est aussi sur YouTube. Pour ne rien perdre de notre actualité, inscris-toi à notre newsletter. Et si tu as des questions relatives à ce billet de blog voyage, on se retrouve ci-dessous dans la barre de commentaires et aussi sur notre forum Facebook.

Ce voyage est le fruit d’un voyage personnel et de partenariats locaux ponctuels avec certains hébergeurs et prestataires sur place. Ces derniers n’affectent aucunement notre travail, notre honnêteté et sincérité dans nos récits, conseils et avis.

Tags

Franck et Richard

Nous sommes Franck et Richard, les auteurs de ce blog voyage. Nous voyageons autour du monde et partageons ici nos expériences de voyageurs indépendants. Préparez vos vacances et évadez-vous toute l'année avec nos carnets de voyages, conseils aux voyageurs et vidéos de voyages. Explorez le monde avec nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page