ActualitésConseils aux voyageurs

Comment devenir bon en anglais ? Mon expérience

Devenir bon en anglais, on en rêve tous ! Aujourd’hui sur notre blog voyage OneDayOneTravel, je (Franck) vais revenir quelques années en arrière et te raconter comment j’ai réussi à apprendre l’anglais rapidement. Parler anglais aide évidemment énormément en voyage. C’est toujours plus facile de faire des rencontres et de partir aux quatre coins du monde quand on parle anglais.Côté boulot, ça aide aussi, forcément 

devenir bon en anglais blog voyage

Tu galères dans l’apprentissage d’une langue étrangère ? Il te manque du vocabulaire ? Ne désespère pas, il y a vraiment une solution et en plus ce n’est pas la plus désagréable : Le séjour linguistique à l’étranger ! Je te raconte mon expérience dans ce billet et te donne quelques conseils qui m’ont permis dedevenir bon en anglais.

Au fait, nous c’est Franck et Richard. Nous sommes blogueurs voyageurs et explorons le monde en partageant nos récits inspirants, itinéraires, city guides, conseils pratiques et bons plans alternatifs avec vous depuis 2008 sur OneDayOneTravel. En savoir plus

Comment devenir bon en anglais ? Mon expérience

J’ai appris l’anglais et l’espagnol pendant mes années collège et lycée. Petit retour en arrière…

Voici comment tout a commencé

Afin de me perfectionner et de vraiment devenir bon en anglais, je suis pendant quelques années des cours avec un professeur particulier mais rien n’y fait. Mon niveau d’anglais ne décolle pas. Un travail de dure labeur pourtant. Il fallait trouver une solution.

Une fois mon BAC en poche, je me suis toujours promis d’aller vivre en immersion totale quelques mois à l’autre bout du monde. On peut apprendre l’anglais rapidement en partant en séjour linguistique en Grande-Bretagne ou encore en Irlande. Je veux une destination encore plus dépaysante. Après quelques années d’économies, je m’envole donc en direction de la côte Ouest des Etats-Unis en Californie. Je vais réaliser un vieux rêve de gamin en partant 2 mois en immersion totale chez une famille à l’autre bout de la planète.

franck usa californie

Je vais devenir bon en anglais en réalisant un de mes rêves : Voyager en solo !

Mon arrivée en Californie

A peine majeur, je vis mon premier vol seul en avion et ma première fois seul aussi loin de la France sans aucun contact avec d’autres français. J’appréhende forcément un peu mais tu vas voir que cette appréhension va vite se dissiper.

Nous sommes début juillet. C’est l’heure des « au-revoir » avec ma famille. Je grimpe dans l’avion. Après une première escale à Montréal au Canada, j’atterris enfin à Los Angeles. En cette saison, il ne fait pas froid du tout à L.A. ! Le thermomètre flirte déjà avec les 35-40 degrés.

Gwen, la mère de ma famille d’accueil, m’attend à l’aéroport. L’accueil est si chaleureux que je me sens tout de suite à l’aise. Nous sortons en voiture de l’aéroport et les premières questions fusent déjà. Il faut vite se mettre à l’accent américain. Les premières phrases sont évidemment timides mais très vite je me surprends moi-même de l’évolution rapide de mon niveau en anglais.

Après avoir passés 2 heures sur les highways américaines, ces fameuses autoroutes démesurées que je n’avais vues que dans des séries américaines, nous voici arrivés à Lake Elsinore, un petit village situé dans le comté d’Orange entre Los Angeles et San Diego. Quelques communautés construites assez récemment sont disséminées tout autour d’un grand lac. C’est dans l’une de ces communautés que je passerai 2 mois.

J’ai l’impression de jouer dans une série américaine depuis que je suis arrivé en Californie. En tout cas, je prends vite mes marques.

Mon quotidien en Californie : The « Americain Dream »

Ma vie de californien démarre donc ici. Je pénètre dans une maison typiquement américaine avec ses grands volumes, sa cuisine ouverte et son escalier central qui mènent aux chambres à l’étage, son épaisse moquette et son petit jardin à l’arrière. Gwen est mariée avec Carl depuis quelques années. Ils ont un garçon, Christopher, âgé d’à peine 5 ans. La petite famille adore les animaux. Les chiens et les chats animent le jardin.

Le couple travaille à son compte. Ils gèrent une société d’immobilier en Californie et n’en sont d’ailleurs qu’à leurs premiers mois d’activité mais l’affaire tourne déjà très bien. Ils m’emmènent régulièrement avec eux sur les routes californiennes pendant leurs journées de travail. Je finis même par participer à la vie de leur entreprise en rencontrant les propriétaires. Je m’intègre tout naturellement dans leur quotidien. Je les aide aussi à prendre des photos des maisons à vendre et à remplir les fiches techniques. Cette opportunité m’a permis d’enrichir très vite mon vocabulaire et de devenir bon en anglais. Je précise que participer à tout ceci n’était pas une obligation. En venant en Californie, ma volonté a toujours été de m’intégrer et de vivre comme un américain pendant 2 mois et de partager le maximum de moments avec eux. Pari réussi !

En quelques semaines seulement, tout le monde a commencé à me prendre pour un américain du coin avec mon nouvel accent. #happy #pariréussi 

franck musee los angeles

J’ai la chance d’être accueilli dans une famille ouverte sur le monde et qui a déjà beaucoup voyagé. J’ai ainsi pu rencontrer de nombreuses personnes comme Saba, la meilleure amie de Gwen, mais aussi tout leur réseau. Au travers de leur métier et de leurs amis, j’ai ainsi pu fréquenter toutes les classes sociales de la caissière à l’avocat d’affaire en passant par des médecins et même un pilote de 747. Je n’ai que 18 ans. Je réalise la chance que j’ai de pouvoir connaître tous ces gens. On échange en plus comme si je faisais partie de la famille. La phase d’intégration n’aura vraiment pas durer bien longtemps. On se confie. On échange à propos de nos différentes cultures, de nos modes de vie respectifs. Nous ne sommes pas si différents les uns les autres finalement.

Mon immersion en Californie côté sorties et visites

Côté sorties et visites, je n’arrête pas. Grâce à leur activité d’agents immobilier, je sillonne le moindre recoin du comté d’Orange. Ça ne m’empêche pas non plus d’aller passer quelques journées à Los Angeles mais aussi à San Diego ou encore à Las Vegas en week-end prolongé. Oui, je vis un rêve éveillé en compagnie de Gwen, Carl et de leur fils Chris avec qui je partage beaucoup. Ils sont devenus ma nouvelle famille.

Je pourrai passer des heures à écrire les anecdotes quotidiennes qui me sont arrivés en Californie pendant ces 2 mois en immersion totale mais je crois que le mieux est que tu ailles vivre les tiennes. En même temps, c’est un excellent moyen de devenir bon en anglais.

Et les parcs d’attraction dans tout ça ?
Je pense les avoir tous testés ^^

Mon astuce pour devenir bon en anglais

J’ai trouvé une petite astuce pour apprendre l’anglais rapidement pendant mon séjour en immersion totale en Californie.

Je tiens un carnet de vocabulaire que je complète jour après jour et où je répertorie les mots et les expressions que je ne connais pas avant de les réemployer à la moindre occasion. Et ça marche !

Que tu partes en totale immersion pendant 2 mois à l’autre bout du monde comme moi ou que tu partes en séjour linguistique seulement quelques semaines dans un pays anglophone plus proche, si tu veux vraiment devenir bon en anglais, il faut s’organiser un minimum. Ne jamais quitter son carnet de la journée. Le relire régulièrement et finir ses traductions tous les soirs.

Et depuis ?

Depuis ce premier voyage en immersion totale en Californie, je n’ai jamais perdu contact avec ma famille d’accueil, même si on a tous bien grandi. Des liens se sont noués pour la vie. On s’est depuis retrouvé aux 4 coins du monde : Barcelone, Amsterdam, Paris, … mais aussi à nouveau en Californie. Avec Richard, nous avons réalisé 2 road trips de 2 mois dans le grand Ouest américain depuis. Comme quoi, une expérience à l’étranger lorsqu’on est étudiant, ça aide à grandir, à forger son propre caractère et la relation que l’on a avec autrui.

De retour en France, c’est clair que je n’ai plus du tout vu mon pays et le monde de la même façon.

Un séjour linguistique qui m’a forgé aussi

Avec le recul, c’est sûrement au travers de cette expérience que j’ai pris confiance en moi en anglais et dans la vie tout court et que j’ai définitivement compris que l’entrepreneuriat était fait pour moi. Vivre à son compte est peut-être stressant mais tellement excitant en même temps. Pendant mes années d’études scientifiques à l’université (et déjà au lycée), j’ai donné des cours de piano. Et ça m’a franchement plu. J’ai donc ensuite créé tout naturellement mon entreprise individuelle de cours pour vivre de ma passion.

santa monica sunset

Mais les voyages ne m’ont jamais quittés.

Cette expérience aux Etats-Unis n’a fait que renforcer mon envie de vivre de mes passions en tant qu’indépendant. Avec Richard, j’ai aussi ouvert une boutique sur le thème de nos passions (musique et sciences) pendant quelques années. Une période pendant laquelle nous avons aussi beaucoup voyagé notamment en France et en Europe. Puis nous avons pris goûts aux voyages au long cours et sommes devenus avec les années blogueurs voyageurs professionnels.

On apprend rapidement une langue au travers des expériences vécues au quotidien avec sa famille d’accueil mais pas seulement. Les conséquences sont insoupçonnées.

En conclusion

Pendant ce séjour linguistique de 2 mois en Californie, j’ai vraiment réussi à apprendre rapidement l’anglais. Mon niveau en vocabulaire et en conversation a réellement progressé.

À la fin du séjour, je rêvais même en anglais 

J’ai aussi beaucoup appris sur moi-même pendant ce séjour en immersion totale dans une famille californienne mais aussi énormément sur les autres. L’envie de vivre de mes passions du voyage est née là-bas. Et ça, je ne l’oublierai jamais.

Tu en sais maintenant un peu plus sur mon histoire, comment est née ma passion du voyage et comment j’ai réussi à devenir bon en anglais.

Alors, tu te sens prêts à franchir le pas ?

À lire : Road trip dans l’ouest américain

Tu peux nous rejoindre sur les réseaux sociaux Twitter, Facebook et Instagram où nous partageons nos voyages en direct. En vidéo, c’est aussi sur YouTube. Pour ne rien perdre de notre actualité, inscris-toi à notre newsletter. Et si tu as des questions relatives à ce billet de blog voyage, on se retrouve ci-dessous dans la barre de commentaires et aussi sur notre forum Facebook.

Cet article est issu d’une collaboration avec EF, l’agence de séjours linguistiques à l’étranger avec laquelle je suis parti à l’époque en Californie.

Tags

Franck et Richard

Nous sommes Franck et Richard, les auteurs de ce blog voyage. Nous voyageons autour du monde et partageons ici nos expériences de voyageurs indépendants. Préparez vos vacances et évadez-vous toute l'année avec nos carnets de voyages, conseils aux voyageurs et vidéos de voyages. Explorez le monde avec nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page